Il reste 163 élèves sur les listes d'attente à la veille de la rentrée

Dans la soirée du 30 août, il restait 163 élèves sur les listes d'attente d'inscriptions en première secondaire en Communauté française, à la veille de la rentrée scolaire, a indiqué mercredi le cabinet de la ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet (cdH), joint par l'Agence Belga.

BELGA
Il reste 163 élèves sur les listes d'attente à la veille de la rentrée
©BELGA

Dans la soirée du 30 août, il restait 163 élèves sur les listes d'attente d'inscriptions en première secondaire en Communauté française, à la veille de la rentrée scolaire, a indiqué mercredi le cabinet de la ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet (cdH), joint par l'Agence Belga. Après la période du dépôt du formulaire unique d'inscription, du 14 mars au 1 avril 2011, 849 familles se sont retrouvées en liste d'attente. La Commission Interréseaux des Inscriptions (CIRI) a pu recaser presque 700 d'entre elles.

Parmi les 163 élèves qui ignorent de quoi leur avenir scolaire sera fait, 157 sont domiciliés à Bruxelles, 1 en Brabant wallon, et 5 dans le reste de la Communauté française. "A Bruxelles, il reste 1.867 places disponibles, dans 61 écoles sur les 101 que compte la capitale. L'offre est donc très variée, et l'argument selon lequel il ne reste plus de places dans tels ou tels types d'école ne tient pas la route.

La situation n'est pas confortable, mais les possibilités sont réelles", a indiqué le porte-parole de la ministre, qui estime que la situation actuelle est due aux exigences de certaines familles. "La CIRI travaille uniquement sur base des préférences des familles, elle n'impose en aucun cas le choix d'un établissement scolaire. Elle ne résoudra pas le problème seule et il ne s'agit pas d'un défaut du décret", a-t-il conclu.