Situation chaotique au service des inscriptions de l'ULB

En ces temps de rentrée académique, il faut s'armer de patience s'inscrire à l'ULB. Le service des inscriptions de n'est pas en mesure de faire face aux nombreuses demandes d'inscriptions des nouveaux étudiants.

Rédaction Web
Situation chaotique au service des inscriptions de l'ULB
©Bernard Demoulin

"Si vous êtes en attente d'une décision d'admission, nous vous prions de vous montrer patients. Eu égard au nombre excessivement important de dossiers reçus cette année par notre université, et même si nous mettons tout en oeuvre pour assurer un suivi aussi efficient que possible, nous ne pouvons actuellement vous garantir les délais de traitement dans les temps nécessaires". C'est le message que l'on peut trouver sur la page d'accueil du site de l'Université Libre de Bruxelles (ULB).

En ces temps de rentrée académique, il faut s'armer de patience s'inscrire à l'ULB. Le service des inscriptions de n'est pas en mesure de faire face aux nombreuses demandes d'inscriptions des nouveaux étudiants. En cause, un problème informatique qui perturbe les procédures. Si le syndicat socialiste a décidé de déposer un préavis de grève, son homologue de la CSC a appelé les employés à continuer le travail malgré les conditions très difficiles.

"On ne veut plus voir des collègues en pleurs, des collègues qui pètent un câble car ils sont pressés par un système qui ne leur permet pas de s'exprimer dans leur travail", s'est plaint Olivier Cornelis (CGSP) auprès de la RTBF.

Le président du conseil d'administration de l'ULB, Alain Delchambre, a déjà présenté des excuses tant aux employés qu'aux futurs étudiants.

Pendant la deuxième quinzaine de septembre, seuls les étudiants ayant introduit préalablement une demande peuvent finaliser leur procédure d'inscription sur internet. Les autres doivent faire la file dans le hall des inscriptions qui est ouvert sans interruption de 9h30 à 14h30.