Le 15 novembre la Belgique fête le Roi

La Fête du Roi, célébrée le 15 novembre, jour de la Saint-Léopold dans le calendrier germanique et de la Saint-Albert dans le calendrier général, a été instituée au début du règne de Léopold II en 1866.

Le 15 novembre la Belgique fête le Roi
©PVDE

La Fête du Roi, célébrée le 15 novembre, jour de la Saint-Léopold dans le calendrier germanique et de la Saint-Albert dans le calendrier général, a été instituée au début du règne de Léopold II en 1866.

Le roi Baudouin décida, lors de son avènement en 1951, de ne pas modifier la date de cette fête, entre-temps rebaptisée Fête de la Dynastie pendant la Régence du prince Charles. L'expression perdure encore de nos jours mais est toutefois erronée comme le souligne une lettre circulaire du Ministre de l'Intérieur de 1953.

D'abord événement à caractère purement religieux marqué par la célébration d'un Te Deum en la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles, la Fête du Roi, à laquelle le chef de l'Etat n'assiste pas, s'est doublée en 2001 d'une manifestation civile au Palais de la Nation et ce à la demande de la laïcité organisée.

Dans le cadre de l'année européenne du volontariat, quelque 400 volontaires, provenant de plusieurs pays et de diverses associations, seront ainsi conviés à la séance académique au parlement fédéral. Le matin même, la famille royale au grand complet, exception faite du couple régnant, assistera au Te Deum.

Pour rappel, le 15 novembre n'est pas un jour férié officiel. Les écoles et les entreprises sont ouvertes mais les fonctionnaires sont en congé. Les Services publics fédéraux sont également fermés ce jour-là.

Enfin, la date du 15 novembre marque aussi la fête de la Communauté germanophone. La concomitance n'est en rien fortuite. C'est pour montrer son attachement à la Belgique et à la dynastie que la Communauté germanophone a choisi ce jour du calendrier.