Les travailleurs d'ArcelorMittal s'invitent aux voeux politiques

Une délégation de travailleurs du sidérurgiste ArcelorMittal, en front commun syndical, s'invitera aux différentes séances de voeux politiques qui émailleront le mois de janvier, annoncent les syndicats.

Les travailleurs d'ArcelorMittal s'invitent aux voeux politiques
©Photonews
BELGA

Une délégation de travailleurs du sidérurgiste ArcelorMittal, en front commun syndical, s'invitera aux différentes séances de voeux politiques qui émailleront le mois de janvier, annoncent les syndicats. "Il s'agit de rappeler que nous existons et que les belles paroles, c'est bien mais qu'à un moment il faut passer aux actes", souligne le président de la délégation CSC-Metal, David Camerini. "Le rapport des cabinets d'audit Laplace conseil et Syndex, annoncé d'abord en décembre, est désormais attendu dans le courant du mois de janvier et une fois celui-là sorti, il faudra absolument des actes pour maintenir une sidérurgie intégrée à Liège", a-t-il ajouté.

C'est qu'en l'absence de celle-ci, les syndicats craignent désormais pour l'avenir du froid. "Nous n'avons aucune garantie d'ArcelorMittal au sujet du froid et les signaux ne sont pas bons, comme ces réductions de coûts drastiques dans la recherche et développement. Les politiques doivent prendre leurs responsabilités. On parle de l'avenir de 10.000 familles", conclut le responsable syndical.

Sur le même sujet