"Une grève qui va nuire à la concertation sociale et à l'économie "

La grève du 30 janvier ne plaît pas du tout aux organisations patronales...

BELGA
"Une grève qui va nuire à la concertation sociale et à l'économie "
©Reporters

Paralyser l'économie et réclamer en même temps du bien-être et de l'emploi est une attitude incohérente, relèvent vendredi l'Union des Classes moyennes et l'Union wallonne des entreprises qui déplorent le mouvement de grève programmé ce lundi par les syndicats. "Cette grève à contretemps va nuire à la concertation sociale, pourtant bien nécessaire tant au niveau régional qu'au niveau fédéral. Elle va surtout faire du tort à l'économie. Pour surmonter la crise et créer des emplois, il faut laisser les entreprises fonctionner. C'est en travaillant davantage que le modèle social belge pourra être préservé", martèlent les deux associations.

Celles-ci jugent encore que les réformes des fins de carrière et du marché du travail sont nécessaires et "restent même à certains égards trop timides".

L'UCM et l'UWE appellent les syndicats à calmer les esprits durant cette journée de grève. "Le droit de grève n'autorise ni les menaces, ni les violences. Les indépendants et les salariés qui souhaitent travailler doivent pouvoir le faire", concluent-elles.