La Belgique a payé 16.000€ d'indemnités en Afghanistan

Il s'agit de dommages causés notamment par des accidents de la route. Les "dommages collatéraux" occasionnés lors d'attaques au sol menées par les chasseurs-bombardiers F-16 ne font pas l'objet d'indemnisation, a souligné le ministre de la Défense.

La Belgique a payé 16.000€ d'indemnités en Afghanistan
©AFP internet
belga

La Belgique a versé à ce jour 16.600 euros d'indemnités à des tiers en Afghanistan - des personnes privées et des institutions - pour des dommages causés par ses militaires, a indiqué le ministre de la Défense, Pieter De Crem, en réponse à une question parlementaire.

Il s'agit de dommages causés notamment par des accidents de la route. Les "dommages collatéraux" occasionnés lors d'attaques au sol menées par les chasseurs-bombardiers F-16 ne font pas l'objet d'indemnisation, a souligné le ministre en réponse à une question écrite du sénateur Bert Anciaux (sp.a).

La Belgique a rejoint en 2003 la force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf, dirigée par l'Otan) en Afghanistan à laquelle elle participe désormais avec près de 600 militaires.

Mais selon M. De Crem (CD&V), la Belgique ne verse pas d'indemnités lors de destruction d'"objectifs légitimes" lors de raids menés par ses avions F-16. En vertu d'un accord conclu entre l'Isaf et les autorités afghanes, ces dégâts son imputables à la "nécessité opérationnelle". Les troupes de l'Isaf ne peuvent en être tenues comme responsables.

Les autres dégâts échappant à cette règle d'"operational necessity" tombent sous le coup de la législation locale. Ils ont entraîné le versement d'indemnités à hauteur de 16.600 euros, selon M. de Crem.

Sur le même sujet