Parwais Sangari: action de protestation devant le cabinet de De Block

Ils ont souhaité remettre à Maggie De Block un billet d'avion aller-retour pour Kaboul conditionné par le fait qu'elle ramène Parwais sur le territoire belge.

Parwais Sangari: action de protestation devant le cabinet de De Block
©BELGA
BELGA

Une trentaine de personnes ont mené mercredi une action symbolique de protestation devant le cabinet de la secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Maggie De Block. Elles exigent le retour en Belgique de Parwais Sangari, un jeune Afghan de 20 ans expulsé lundi vers Kaboul. Ils ont souhaité remettre à Maggie De Block un billet d'avion aller-retour pour Kaboul conditionné par le fait qu'elle ramène Parwais sur le territoire belge.

"Maggie De Block a fait expulser Parwais vers l'Afghanistan alors que ce pays est le plus dangereux au monde après la Somalie. Il n'y connaît plus personne alors qu'en Belgique, il a des parents d'accueil, une amie et un emploi de soudeur. On lui prend sa vie d'ici pour l'envoyer dans un lieu où il n'en aura aucune", a indiqué Bleri Lleshi, organisateur de l'action et activiste des droits de l'homme. Selon lui, Parwais est le visage de tous les immigrés qui sont victimes d'une politique d'asile "injuste et inhumaine".

Les manifestants ont exigé le retour de Parwais Sangari en Belgique et l'arrêt des expulsions vers l'Afghanistan. Ils se sont dits déterminés à poursuivre des actions de protestation jusqu'à ce que le jeune homme revienne sur le territoire belge.

Parwais Sangari est arrivé en Belgique en 2008, après l'assassinat de son père et a épuisé tous les recours pour obtenir le statut de réfugié.

Sur le même sujet