Demotte: De Wever doit arrêter la politique "par l’insulte et la caricature"

Rudy Demotte, le ministre-président wallon, a commenté sur son compte Facebook la sortie de Bart De Wever dimanche concernant la "wallonisation" de l'économie.

Demotte: De Wever doit arrêter la politique "par l’insulte et la caricature"
©Belga
Rédaction en ligne

Dimanche, le président de la N-VA a appelé à des réformes économiques structurelles telles que l'Allemagne les a réalisées.

Après cette sortie peu flatteuse concernant la Wallonie, Bart De Wever s'est attiré les foudres de plusieurs politiciens. Cette fois, c'est au tour du ministre-président de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, de tirer à boulets rouges sur le président de la N-VA. Il a choisi son compte Facebook pour donner son avis. "Il est grand temps que M. De Wever fasse de la politique autrement que par l’insulte et la caricature. Cela fait de nombreuses années que son parti politique (à quelques exceptions près) adopte une attitude méprisante à l’égard de la Wallonie afin d’attiser les rivalités communautaires. Et après avoir provoqué l’incident, M. De Wever essaie de se faire passer pour une victime de comportements « peu sportifs »…le pompier pyromane en quelque sorte."

Dimanche, le président de la N-VA a appelé à des réformes économiques structurelles telles que l'Allemagne les a réalisées, il veut en finir avec "des dépenses publiques sans cesse plus importantes, des actions syndicales de plus en plus dures, une atmosphère négative vis-à-vis des entrepreneurs et un nombre toujours plus grand de personnes dépendant d'allocations de remplacement"

Rudy Demotte a également rappelé le flou politique qu'a connu la Belgique pendant 541 jours. "M. De Wever, refusant d’assumer ses responsabilités, a déjà échoué une fois à sortir le pays de l’impasse dans laquelle il se trouvait au lendemain des élections de 2010. D’autres responsables politiques, flamands, wallons et bruxellois, ont choisi eux de consacrer leur énergie à sortir le pays d’une des plus graves crises politiques et économiques que le pays ait jamais connu.", a encore ajouté le ministre-président wallon.

Pour Rudy Demotte, Bart De Wever n'agit pas en fonction des citoyens et choisit la critique facile. "En politique comme en économie il est plus facile de dénigrer l’adversaire que de construire en unissant les forces. Un responsable politique se grandit en se confrontant aux difficultés de son pays ou de sa région et en apportant des solutions concrètes aux problèmes vécus par ses concitoyens. Aujourd’hui, les travailleurs et les familles, qu’ils soient de Ford-Genk, d’Arcelor Mittal ou de Duferco-NLMK, ont besoin de solidarité et non d’être pris en otages de petites phrases politiciennes.", a écrit le Tournaisien d'adoption sur Facebook.

Sur le même sujet