Commémorations: le Roi et Philippe mais aussi les ennemis d’hier

La Belgique au sommet mais aussi les ennemis d'hier se souviendront ensemble de "la grande boucherie".

C. Le
Commémorations: le Roi et Philippe mais aussi les ennemis d’hier
©AVPRESS

A deux ans du début des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, les traditionnels hommages du jour de l’Armistice prennent déjà une dimension un peu exceptionnelle. On sait que la Flandre est déjà (très) bien partie dans la préparation de cet anniversaire, notamment sur le plan touristique, alors que les Régions wallonne et bruxelloise ainsi que la Fédération Wallonie-Bruxelles en sont encore au stade de l’appel à projets. Sans oublier, il n’est point inutile de le rappeler, que le fédéral est aussi dans le coup, tout comme les villes martyres tant du nord que du sud du pays. Ce dimanche à 11 heures, la cérémonie à la colonne du Congrès, qui est aussi un hommage de la Défense aux morts pour la paix, sera rehaussée par la présence du Roi mais aussi du Premier ministre ainsi que de représentants du Parlement et du gouvernement. Des autorités militaires de la Défense, de l’Otan et de l’Union européenne assisteront également à la cérémonie. De son côté, le prince Philippe participera à la cérémonie du "Last Post" à Ypres.

Et ce n’est pas tout ! Pour la deuxième fois, les ambassadeurs d’Allemagne, de France - son représentant, le premier conseiller - et de Grande-Bretagne en Belgique se recueilleront ensemble dans les cimetières militaires français, allemand et britannique, autour d’Ypres. Ils se rendront ainsi successivement au cimetière militaire français Saint-Charles de Potyze à Ypres puis au cimetière britannique Tyne Cot à Zonnebeke et enfin au cimetière allemand de Langemark. Une brève cérémonie avec le dépôt d’une gerbe réunissant les couleurs des drapeaux des trois pays sera organisée devant les monuments aux morts en présence de représentants des autorités belges.

Enfin, toujours dans le cadre de l’anniversaire de l’Armistice, il y aura ce 11 novembre à 16 heures en la salle du Conservatoire de Bruxelles, à la rue de la Régence, le deuxième grand concert du Front unique des anciens combattants. Le programme du concert met à l’honneur l’action de nos forces armées et autres concitoyens sur le continent africain depuis la fondation de l’Etat indépendant du Congo jusqu’à nos jours. Il sera donné par la Musique royale de la Marine ainsi que par les Chœurs de l’Union européenne et le chœur africain Christ-Bolingo.