Belkacem comparaîtra le 23 novembre

Il devra y répondre d'incitation à la haine, à la violence et à la discrimination à l'encontre des non-musulmans après les incidents liés au contrôle d'une femme portant le niqab en région bruxelloise.

Belkacem comparaîtra le 23 novembre
BELGA

Fouad Belkacem, le porte-parole de Sharia4Belgium, comparaîtra le 23 novembre prochain devant le tribunal correctionnel d'Anvers. Il devra répondre d'incitation à la haine, à la violence et à la discrimination à l'encontre des non-musulmans après les incidents liés au contrôle d'une femme portant le niqab en région bruxelloise.

Fouad Belkacem a publié le 1er juin dernier une vidéo sur le site internet YouTube dans laquelle il s'exprime sur le contrôle, la veille par la police, d'une femme portant le niqab à Molenbeek-Saint-Jean, en région bruxelloise. Il y appelait notamment les musulmans à la défendre et les incitait à commettre des actions violentes.

Ce n'est pas la première fois que le porte-parole de Sharia4Belgium lance de tels appels. Il a ainsi été condamné un mois plus tôt pour avoir déjà appelé, dans d'autres vidéos publiées sur internet, les musulmans à combattre les non-croyants. Il avait écopé de deux ans de prison, dont un an ferme, et d'une amende de 550 euros, mais il a entre-temps interjeté appel.

Sur le même sujet