L’Islam belge en question(s) à l’ULB

"Ce nouveau colloque", explique le politologue Chemsi-Cheref-Khan "arrive, pensons-nous, très sincèrement, à son heure, pour mettre le "croissant" à sa meilleure place.

L’Islam belge en question(s) à l’ULB
©AFP
Christian Laporte

C’est ce qui s’appelle tomber à pic : à l’heure où la polémique est loin de s’apaiser à Bruxelles autour du parti Islam, qui a décroché des élus aux communales à Anderlecht et à Molenbeek; où Sharia4Belgium se fait encore remarquer; et où des voix s’élèvent face à l’incroyable immobilisme de la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open VLD) pour sortir l’Exécutif des Musulmans de Belgique de l’impasse, le politologue Chemsi-Cheref -Khan et ses amis de la Pensée et les Hommes remettent le couvert d’une grande réflexion sur l’avenir de l’islam à Bruxelles. "Ce nouveau colloque", explique Chemsi-Cheref-Khan "arrive, pensons-nous, très sincèrement, à son heure, pour mettre le "croissant" à sa meilleure place, c’est à dire, dans l’ intimité de la foi du croyant sincère. Comme lors de notre première rencontre, nous proposerons un panel choisi avec beaucoup de soin qui abordera les différentes facettes du vivre ensemble dans la capitale de l’ Europe du XXIe siècle, avec l’ ambition de faire de l’ islam d’ ici un vrai pilier de notre démocratie de pacification" .

Le colloque se déroulera ce samedi 17 novembre, à partir de 9 h, salle Dupréel, avenue Jeanne 44, à l’ULB. Dans la matinée, il sera question avec Abdelaziz Kacem des "ébauches de laïcité en terres d’islam" alors que Mohamed El Battiui s’interrogera du passage de l’islam dans un contexte belge à un islam belge.

Des regards pluriels suivront avec le chanoine Éric de Beukelaer, qui parlera des suites de Vatican II sur le dialogue interreligieux, alors que le rédac-chef de la revue du Centre communautaire laïc juif, Nicolas Zomersztajn, se demandera si le judaïsme organisé peut être un modèle pour les musulmans d’ici ? Enfin, Jacques Rifflet, qui vient de publier "L’islam dans tous ses états" - on en traitera dans le prochain supplément "Lire" - s’interrogera sur la façon de concilier l’observance d’un sacré et les principes d’une démocratie séculière. L’après-midi sera consacré à divers aspects de l’islam en Belgique. Parmi d’autres intervenants, Firouzeh Nahavandie évoquera l’enseignement de l’islam et du monde musulman à l’ULB et Michel Claise se penchera sur "Justice, Sharia et Laïcité". Il sera aussi question de l’urgence de réformer l’Exécutif des Musulmans avec Denis Ducarme, ce qui présage des débats pour le moins enflammés...


Découvrez ce samedi l'interview exclusive du Grand-Maître du Grand Orient de Belgique sur Lalibre.be

Sur le même sujet