Fuite à la SNCB : les options juridiques étudiées contre le créateur du site

Un site reprenant le nom des clients de la SNCB dont les données avaient été diffusées sur internet la semaine dernière a été créé par un internaute. La SNCB veut s'en distancier et évalue les options juridiques disponibles.

Belga
Fuite à la SNCB : les options juridiques étudiées contre le créateur du site
©Jean-Luc Flémal

La SNCB se distancie du site créé par un internaute et reprenant le nom de clients SNCB dont certaines données privées sont brièvement apparues sur internet il y a quelques jours.

La société ferroviaire indique "étudier les options juridiques" qui s'offrent à elle. Il y a deux semaines, on apprenait qu'un document contenant les coordonnées privées de certains clients de la SNCB avait été accessible sur le site internet de la société durant une partie de la journée.

Selon la SNCB, il s'agit de données de "quelques centaines de milliers" de clients.

Le site internet en question (http://sncb.fredericjacobs.com) ne reprend pas les données privées des clients mais permet uniquement de savoir si telle ou telle personne figure sur la liste et quelles données (date de naissance, adresse e-mail, adresse postale, numéro de téléphone) sont concernées.

Si la SNCB est au courant de l'existence de ce site internet, l'opérateur ferroviaire souligne ne pas être à l'initiative de ce site.

"Il semble qu'un internaute a mis en place une fonction de recherche sur laquelle les gens peuvent vérifier si leurs données étaient concernées. Nous en prenons acte, mais nous faisons remarquer que toute diffusion de données privées est illégale. Nous sommes encore en train d'étudier les options juridiques qui sont les nôtres", explique un porte-parole de la SNCB.

Sur le même sujet