Le CD&V ne veut pas du Fyra à Bruxelles

Un député CD&V propose que le train, tant que sa fiabilité n'aura pas été assurée, soit provisoirement remplacé par des trains navettes supplémentaires entre Anvers et Roosendaal. "La facture nous l'enverrons directement au constructeur du Fyra, AnsaldoBreda", a-t-il commenté.

Belga
Le CD&V ne veut pas du Fyra à Bruxelles
©BELGA

Le CD&V souhaite que le train à grande vitesse Fyra reliant Bruxelles à Amsterdam soit retiré de la circulation tant que sa fiabilité ne sera pas assurée, a indiqué jeudi le député Jef Van den Bergh.

Celui-ci propose que le Fyra soit provisoirement remplacé par des trains navettes supplémentaires entre Anvers et Roosendaal. "La facture (de ces trains supplémentaires, ndlr), nous l'enverrons directement au constructeur du Fyra, AnsaldoBreda", a-t-il commenté.

Le député chrétien-démocrate flamand dit ne pas comprendre comment les problèmes survenus dès le premier jour au Fyra n'ont toujours pas pu être réglés. "Combien de temps encore la SNCB va-t-elle s'auto-flageller? Depuis janvier, seul la moitié à peine des Fyra sont arrivés à l'heure, et près de 23,5% d'entre eux ont été supprimés ou ont enregistré plus d'une heure de retard".

Aux yeux de l'élu, le nouveau train représente en outre un danger pour ses utilisateurs. "Si un train devait être évacué d'urgence, les passagers courraient un danger en raison de portes peu fiables qui ne s'ouvrent pas toujours. Cela aussi est inacceptable", martèle le député CD&V.