Fyra: Le constructeur italien présente ses excuses

L'Open Vld veut suspendre l'achat de trains Fyra en Belgique. La compagnie néerlandaise des chemins de fer, elle, a déjà fait savoir qu'elle suspendait l'achat de nouveaux trains.

Fyra: Le constructeur italien présente ses excuses
©BELGA

Le constructeur italien AnsaldoBreda présente ses excuses aux Pays-Bas et à la Belgique pour les manquements techniques "inattendus" du train à grande vitesse Fyra. Il promet de faire son possible pour résoudre ces problèmes, a-t-il indiqué samedi dans un communiqué.

AnsaldoBreda a composé une équipe de 40 personnes chargées de mener un examen approfondi des trains Fyra, en étroite collaboration avec les techniciens de la compagnie néerlandaise des chemins de fer, Nederlandse Spoorwegen (NS). Le constructeur promet de faire tout son possible pour résoudre les problèmes dont il a récemment été question en Belgique et aux Pays-Bas.

Selon le constructeur, le train à grande vitesse Fyra-V250 a passé tous les tests nécessaires à sa mise en circulation. Les problèmes survenus sur les rails belges et néerlandais ne s'étaient jamais présentés auparavant.

Samedi, la compagnie néerlandaise des chemins de fer a fait savoir qu'elle suspendait l'achat de nouveaux trains. Elle engagera également la responsabilité du fabricant pour les manquements constatés au niveau du matériel fourni.

Sur le même sujet