La Princesse Astrid accepterait une diminution de sa dotation

La princesse Astrid acceptera toute décision du gouvernement et du Parlement concernant sa dotation.

La Princesse Astrid accepterait une diminution de sa dotation
©BELGA
Belga

La princesse Astrid acceptera toute décision du gouvernement et du Parlement concernant sa dotation. La fille d'Albert II a admis que davantage de clarté était nécessaire et a dit comprendre le demande publique pour plus de transparence et de contrôle des dotations allouées aux membres de la famille royale. Pour autant, elle considère la récente polémique (NDLR : sur la Fondation -avortée- de la Reine Fabiola) comme une marque de méfiance ainsi qu'une forme d'attaque personnelle envers le travail qu'elle a mené ces 20 dernières années, selon le journaliste qui l'a interrogée.

Ces déclarations proviennent d'extraits d'un reportage qu'a réalisé et que diffusera VTM (chaine privée flamande) lors de son émission "Royalty", ce dimanche soir.

Les journalistes de l'émission ont suivi la Princesse la semaine dernière au Forum économique mondial de Davos. Dans l'avion, elle a notamment livré sa vision sur la polémique qui faisait alors rage au Royaume, rapporte Reinout Goddyn.

C'est la première fois qu'un membre de la famille royale s'exprime sur ce sujet sensible. "La Princesse veut que sa vision soit entendue", a commenté le journaliste. Elle souhaite, selon lui, que soit trouvé un "équilibre entre la révision des dotations et ce qu'elle a gagné jusqu'à présent". La princesse bénéfice d'une dotation annuelle de 320.000 euros.

Elle précise dans l'émission vouloir poursuivre son travail au sein de sa fondation contre le paludisme, "Roll Back Malaria".

Sur le même sujet