Doel: incident technique à la centrale nucléaire

Une pompe à eau défectueuse serait à l'origine de l'incident. Un écart de pression qui date du 3 février mais que l'Agence fédérale de contrôle nucléaire vient seulement de révéler sur son site internet.

Doel: incident technique à la centrale nucléaire
©BELGA

Un écart de pression a été constaté sur une turbopompe de l'unité 2 de la centrale nucléaire de Doel, annonce vendredi l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) sur son site internet.

C'est lors d'un essai mensuel d'une turbopompe sur le circuit auxiliaire d'eau alimentaire de Doel 2, le 3 février dernier, qu'un écart de pression a été constaté au niveau de la pompe.

"La requalification de la mesure de pression a révélé que la mesure n'était pas erronée, mais que la pression réellement injectée par la pompe était inférieure à la valeur minimale autorisée", explique l'AFCN.

Les actions correctrices nécessaires ont immédiatement été mises en oeuvre et, une fois réparée, la pompe a été déclarée de nouveau disponible.

La défectuosité a été classée au niveau 1 (anomalie) sur l'échelle INES (qui compte 7 niveaux).

Sur le même sujet