Accident de Schellebelle: les habitants vont pouvoir rentrer chez eux

Le retour, qui se fera rue par rue, débutera avant 14h00. Il concernera d'abord les 99 personnes qui ont passé la nuit à l'école Mariagaard. Viendra ensuite le tour du deuxième groupe, constitué d'environ 400 personnes qui ont trouvé refuge chez des amis ou dans leur famille.

Accident de Schellebelle: les habitants vont pouvoir rentrer chez eux
©BELGA
Belga

Le retour, qui se fera rue par rue, débutera avant 14h00. Il concernera d'abord les 99 personnes qui ont passé la nuit à l'école Mariagaard. Viendra ensuite le tour du deuxième groupe, constitué d'environ 400 personnes qui ont trouvé refuge chez des amis ou dans leur famille.

Les habitants de la zone évacuée qui ont été hébergés chez des amis et de la famille doivent pour l'instant rester là où ils sont, indique le centre de crise. "Les retours commenceront cet après-midi mais cela n'a pas de sens de revenir déjà à Wetteren", explique Jessie Beurms, de la province de Flandre orientale. Quelques centaines de personnes ont été évacuées après que plusieurs wagons d'un train de marchandises contenant des produits toxiques eurent explosé et pris feu samedi matin à Schellebelle (Wetteren).

Le comité de coordination travaille à un plan de retour pour les personnes évacuées, explique le directeur de la sécurité Luc Bauwens. Les 99 personnes qui ont passé la nuit à l'école Mariagaard seront les premières à pouvoir rentrer chez elles. "Cela se fera cet après-midi, mais nous ne pouvons pas encore donner d'heure", précise Jessie Beurms. "Nous devons nous assurer que cela se fasse en toute sécurité et que les mesures effectuées maison par maison donnent des résultats favorables."

Quand les personnes hébergées à Mariagaard seront rentrées chez elles, le deuxième groupe pourra être rapatrié. Cela concerne environ 400 personnes, qui ont trouvé refuge chez des amis ou dans la famille. "Ces personnes seront réunies à un endroit, et elles pourront ensuite rentrer chez elles. Cela n'a pas de sens de revenir à la zone évacuée, de venir à Mariagaard ou de rouler dans Wetteren. On en saura plus dans l'après-midi."

Le nombre de blessés porté à 93 personnes

Le nombre de blessés après l'explosion de plusieurs wagons d'un train de marchandises à Schellebelle a été porté à 93 personnes, a-t-on appris lundi. Plusieurs personnes se sont en effet plaintes au poste médical avancé après avoir inhalé de la fumée. Trois des victimes se trouvent toujours aux soins intensifs, mais leur état est stable.

Le retour à leur domicile des habitants évacués a par ailleurs débuté lundi en début d'après-midi. Il concernera d'abord les 99 personnes qui ont passé la nuit à l'école Mariagaard. Viendra ensuite le tour du deuxième groupe, constitué d'environ 400 personnes qui ont trouvé refuge chez des amis ou dans leur famille.

Un contrôle sera réalisé habitation par habitation avant de laisser les résidents regagner leur logement. Par précaution, il leur a été demandé de jeter les denrées alimentaires qui n'ont pu être conservées au frigo ou au congélateur.


Sur le même sujet