60% des Belges estiment qu'Albert II doit rester à la barre

Quel est le regard des Flamands, Wallons et Bruxellois sur la question de l’abdication ? Philippe est-il prêt à assurer la relève ? Les pouvoirs du souverain sont-ils trop importants ? Découvrez les résultats de notre Baromètre politique La Libre/RTBF/Dedicated.

La rédaction de La Libre
60% des Belges estiment qu'Albert II doit rester à la barre
©Montage Chelle (lalibre.be)

Les Belges sont majoritairement opposés à une éventuelle abdication du Roi Albert II. C'est l'une des conclusions d'un sondage réalisé en marge du Baromètre politique La Libre/RTBF/Dedicated.

On le sait, depuis plusieurs semaines circule une rumeur dans le monde médiatico-politique : celle d'une abdication d'Albert II au profit de son fils, le prince Philippe. Selon notre sondage, 17% des Belges estiment que le Roi Albert II devrait abdiquer le plus rapidement possible et en tout cas avant les prochaines élections de mai 2014. Au contraire, pour 60% des Belges, Albert II doit rester à la barre : pour 16% au moins jusqu'après les élections de 2014 et la formation dans la foulée d'un nouveau gouvernement, pour 10% pendant encore deux ou trois ans et pour 34% des Belges aussi longtemps que sa santé le lui permettra. En Flandre, le pourcentage de ceux qui souhaitent voir Albert poursuivre son règne se chiffre à 54%.

En cas d'abdication, Philippe serait-il prêt pour assurer la relève ? Oui mais pas maintenant, disent en substance les Belges. Ainsi, pour 25% d'entre eux, Philippe est prêt à assumer dès aujourd'hui la fonction de Roi. Mais pour 17%, ce n'est pas encore le cas même si Philippe "affiche de plus en plus de compétences pour le faire", tandis que 13% des Belges estiment qu'il sera prêt un jour mais "pas maintenant en tout cas". Enfin, 28% des Belges (34% en Flandre contre 18% en Wallonie et 19% à Bruxelles) pensent que Philippe ne sera pas capable d'exercer les fonctions de Roi.

Sur les pouvoirs du Roi, 42% de nos compatriotes estiment qu'ils sont "normaux" contre globalement 31% (41% en Flandre) "trop importants".

Enfin, 58% des Belges tirent un bilan positif (50% en Flandre) du règne d'Albert II contre 12% (16% en Flandre) qui sont d'un avis contraire.

Tous les résultats, toutes les analyses à découvrir demain dans les colonnes de "La Libre".

Ce sondage a été réalisé du mercredi 15 mai au lundi 20 mai 2013 auprès d'un échantillon strictement représentatif de 2703 électeurs belges. Marge d'erreur maximale de 3,3%.


Tous les résultats, toutes les analyses à découvrir demain dans les colonnes de "La Libre".

Sur le même sujet