Fédération Wallonie-Bruxelles: le gouvernement pourrait toucher au financement du réseau officiel

Le ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles André Antoine (cdH) a implicitement confirmé que le gouvernement envisageait de revoir les moyens financiers aux écoles du réseau officiel, précisant toutefois qu'aucune décision définitive n'avait été prise.

Belga
Fédération Wallonie-Bruxelles: le gouvernement pourrait toucher au financement du réseau officiel
©Belga

Le ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles André Antoine (cdH) a implicitement confirmé que le gouvernement envisageait de revoir les moyens financiers aux écoles du réseau officiel, précisant toutefois qu'aucune décision définitive n'avait été prise. "Ces éléments doivent encore être clôturés", a indiqué le ministre, interrogé mercredi après-midi en plénière du Parlement de la Fédération par Willy Borsus (MR) à la suite d'un article du Soir annonçant une réduction des fonds destinés à l'enseignement officiel.

Cette économie, étalée sur trois ans, vise en réalité à permettre aux écoles du réseau organisé par la Communauté d'atteindre 75% des budgets accordés au réseau subventionné, conformément à l'accord de la Saint-Boniface conclu en 2001.

Devant les députés, M. Antoine s'est voulu rassurant sur les effets des réductions envisagées. "Nous allons maintenir le filet de sécurité", a promis le ministre.

Willy Borsus a déploré cette piste, jugeant qu'elle revenait, malgré les promesses de l'exécutif, à "désanctuariser" les budgets dévolus à l'enseignement, un domaine pourtant d'importance première vu les enjeux sociétaux actuels et les nécessités de redéploiement économique pour le sud du pays, a-t-il souligné.

Sur le même sujet