Flahaut veut "faire avancer concrètement la défense européenne"

Le président de la Chambre de Belgique, André Flahaut, a préconisé jeudi à ses homologues européens réunis à Vilnius de s'inspirer de trois réalisations menées au niveau belge- et sous son égide lorsqu'il était ministre de la Défense.

Belga
Flahaut veut "faire avancer concrètement la défense européenne"
©REPORTERS

Le président de la Chambre de Belgique, André Flahaut, a préconisé jeudi à ses homologues européens réunis à Vilnius de s'inspirer de trois réalisations menées au niveau belge - et sous son égide lorsqu'il était ministre de la Défense - afin de "faire avancer concrètement la défense européenne". Il a également proposé d'utiliser une résolution sur la défense européenne adoptée en avril dernier par la Chambre, une communication émanant de la Commission européenne et de développer une "vision à long terme". 

"Plus aucun pays européen ne peur agir seul en matière de défense, faute de moyens matériels, budgétaires et humains. Malgré nos 190 millions d'euros de dépenses de défense et notre million et demi de militaires, nous ne disposons que de bien piètres capacités opérationnelles", a constaté M. Flahaut lors d'une conférence interparlementaire sur la politique étrangère et de sécurité commune et la politique de sécurité et de défense commune organisée par la présidence lituanienne de l'UE. 

Il a toutefois plaidé pour une réduction des dépenses militaires, en période de crise économique. "Il ne faut pas augmenter nos dépenses de défense, mais leur efficience", a-t-il lancé. 

Et de citer trois exemples de rationalisation réalisés en Belgique: la création d'un seul état-major de Défense, interarmées, offrant "plus de cohérence, plus de souplesse de fonctionnement et de transversalité", l'avion de transport Airbus A400M possible modèle pour le développement de drones et d'avions de combat, et les formations communes - comme celle franco-belge des pilotes ou néerlando-belge pour la marine.