Stade national: Kris Peeters ne changera rien

Le ministre-président flamand Kris Peeters n'a pas "la moindre intention" de modifier le plan flamand d'aménagement du territoire consacré à la zone économiquement stratégique pour la Flandre en périphérie de la capitale

Stade national: Kris Peeters ne changera rien
©REPORTERS
belga

Le ministre-président flamand Kris Peeters n'a pas "la moindre intention" de modifier le plan flamand d'aménagement du territoire consacré à la zone économiquement stratégique pour la Flandre en périphérie de la capitale, que ce soit "à la demande de Bruxelles ou de qui que ce soit d'autre", a-t-il indiqué mardi en commission des affaires générales du parlement flamand. Ce plan, baptisé "Gewestelijk Ruimtelijk Uitvoeringsplan" (GRUP), rend notamment possibles la construction du mega-complexe commercial et l'élargissement du Ring. Il complique, en son état actuel, la construction d'un stade national sur le parking C du Heysel.

Adopté en 2011, il prévoit l'affectation du parking C en une zone récréative, mais sur une superficie de 50.000 m2 alors que l'actuel stade Roi Baudouin occupe 80.000 m2.

Kris Peeters était interpellé par un élu du Vlaams Belang qui a redit tout le mal qu'il pensait du projet de nouveau stade que les nationalistes flamands verraient plutôt à Schaerbeek-formation, sur des terrains que la SNCB ne veut pas lâcher avant plusieurs années.

Le ministre-président flamand Kris Peeters a redit sa préférence pour un stade avec piste d'athlétisme, avec tribune(s) rétractable(s) mais sans toiture rétractable.

Sur le même sujet