Le recteur de l'ULg suspend les activités de baptême

Bernard Rentier, recteur de l'Ulg, décrète dès ce lundi la suspension des activités de baptême pour les étudiants inscrits à l'ULg et ce jusqu'à ce qu'une réunion ait lieu entre les différents comités de baptême et les autorités.

Belga
Le recteur de l'ULg suspend les activités de baptême
©BELGA

L'Université de Liège suspend les activités de baptême dès lundi. Le recteur, Bernard Rentier, a décidé d'un moratoire en l'attente d'une concertation entre les autorités et les représentants des étudiants. Bernard Rentier se réfère à quatre accidents récents pour motiver sa décision: celui de l'étudiante de la faculté vétérinaire tombée dans le coma après avoir ingurgité de grosses quantités d'eau, mais aussi un cas d'hypothermie survenu récemment à Gembloux et deux autres incidents plus bénins.

Le recteur rappelle qu'une charte définissant les règles à suivre lors de baptêmes a été rédigée et à nouveau signée le 3 octobre dernier par les représentants des comités de baptême. "Les événements de ces dernières semaines m'amènent à constater que les engagements auxquels il avait été souscrit n'ont pas été respectés", écrit-il dans un courriel.

M. Rentier évoque la réaction "violente" de l'opinion publique et la pression grandissante pour bannir les baptêmes. "Si l'on veut sauver le folklore estudiantin, il est indispensable de réfléchir en profondeur à la façon d'éliminer les pratiques inacceptables qui perdurent", ajoute-t-il.

"J'attends de tous les Comités de baptême qu'ils posent un acte responsable en approuvant officiellement ma démarche de moratoire, sans réserve, et qu'ils participent activement à l'effort collectif pour assainir cette situation". Les activités de baptême sont donc suspendues dès lundi jusqu'à ce qu'un nouvel accord soit conclu.

L'AGEL (association générale des étudiants liégeois) s'est dit prête à entamer une discussion avec le recteur.


Sur le même sujet