Lettre de Ségolène Royal à Di Rupo: une démarche "inhabituelle"

Le Premier ministre reçoit énormément de courriers venant de Belgique ou de l’étranger. Qui lui écrit ? Comment les envois sont-ils gérés ? Explications avec le porte-parole d'Elio Di Rupo.

Jonas Legge
Lettre de Ségolène Royal à Di Rupo: une démarche "inhabituelle"
©belga

La lettre envoyée par Ségolène Royal à Elio Di Rupo, au sujet des baptêmes, a suscité énormément de remous sur LaLibre.be et sur les réseaux sociaux. Le Premier ministre a d'ailleurs opposé une fin de non recevoir à sa collègue française. Une telle démarche est-elle courante ? Qui écrit au Premier ministre ? Explications.


"Elio Di Rupo reçoit énormément de lettres, e-mails, messages sur Facebook ou Twitter", souligne Guillaume de Walque, le porte-parole du Premier ministre.

Parmi ces envois, il convient de distinguer deux catégories en Belgique. Tout d'abord, les messages émis, essentiellement sur les réseaux sociaux, par les citoyens. Ensuite, les courriers et messages des différents secteurs qui composent la société : entreprises, syndicats, monde scientifique,...

Énormément de chefs d'Etat et de gouvernement écrivent également au 16, rue de la Loi. Et ce, pour des raisons essentiellement liées à une thématique ou un événement spécifiques, comme un sommet des Nations Unies. "Dans l'actualité récente, des épisodes heureux comme la fête nationale ou le changement de Roi suscitent beaucoup de félicitations. Mais des faits tristes entraînent aussi énormément de courrier, comme l'a montré le décès de Wilfried Martens", précise Guillaume de Walque.

Par contre, la démarche entreprise par Ségolène Royal est "inhabituelle". "Peu de dirigeants ou de personnalités publiques agissent de la sorte", fait remarquer le porte-parole du Premier ministre, tout en précisant qu'il n'avait pas connaissance de faits similaires survenus antérieurement.

Une réponse venue de Twitter

Ce mardi, sur Twitter, Elio Di Rupo a répondu à Ségolène Royal. "Le baptême d'étudiant est un choix personnel. On ne peut en aucun cas porter atteinte à l'intégrité physique des étudiants. Nous avons des lois pour sanctionner les débordements", a-t-il rétorqué à un internaute qui lui demandait ce qu'il "avait à répondre à Ségolène Royal".


La gestion du courrier

Lorsqu'une lettre arrive au cabinet, le secrétariat la distille à des conseillers en fonction de la thématique. Ces conseillers proposent alors une réponse qui sera validée - parfois après modification - par un chef de cabinet.