Un incident dans un poste haute tension perturbe le réseau électrique belge

L'incident est survenu jeudi matin à Machelen, en périphérie bruxelloise. Les conséquences ont pu être ressenties dans tout le pays.

belga
Un incident dans un poste haute tension perturbe le réseau électrique belge
©Jean-Luc Flemal

Un incident concernant une cabine à haute tension de la société Elia est survenu jeudi matin à Machelen, en périphérie bruxelloise. Les conséquences (coupure de courant, baisse de tension) ont pu être ressenties dans tout le pays et ont notamment perturbé les réseaux de transpor en commun. "Un incident dans une cabine à haute tension de 150 kV située à Machelen a provoqué une importante baisse de tension d'une fraction de seconde qui a pu être ressentie sur l'ensemble du réseau électrique", note Elia sur son site internet, jeudi midi.

La SNCB, la STIB ainsi que l'entreprise de télécommunications Belgacom ont été ou sont encore perturbées en raison de cette brève coupure de courant.

Le trafic ferroviaire en direction de Brussels Airport a entre autres été totalement interrompu à la suite de l'incident, selon un porte-parole de la SNCB. La circulation sur les rails a pu reprendre vers 12h15, selon une information relayée sur le site RailTime. Les usagers doivent toutefois tenir compte de probables retards des trains, a signalé la SNCB sur Twitter.

De tels ralentissements sont également à craindre dans les métros bruxellois, car la signalisation a été déréglée à la suite de la coupure de courant. Les conducteurs doivent donc rouler très prudemment, provoquant des retards sur toutes les lignes, selon Guy Sablon de la STIB.


Electricité interrompue pendant 10-15 secondes dans le centre de Bruxelles

Si l'incident technique survenu jeudi matin dans un poste haute tension d'Elia a eu, dans la plus grande partie du pays des conséquences directes limitées, la brève baisse de tension a également provoqué le déclenchement du poste bruxellois de Botanique, qui sert à transformer l'électricité de 36.000 Volts en 11.000 volts pour les habitations du centre de Bruxelles, à l'intérieur de la petite ceinture. 

Les habitants du centre de la capitale ont par conséquent dû subir une interruption de courant d'environ 15 secondes, selon Philippe Massart de Sibelga, gestionnaire des réseaux de distribution d'électricité et de gaz naturel. "Tous les clients desservis par le poste Botanique ont subi une coupure de courant bien plus importante que dans le reste du pays", précise Philippe Massart. "Le transformateur de Botanique a sauté en réaction à la baisse de tension provoquée par l'incident de Machelen, et les clients n'ont plus reçu d'électricité pendant le laps de temps nécessaire pour que le poste de réserve prévu à Botanique entre en jeu." 

Bruxelles est alimentée par 48 points de ce type, dont seul celui de Botanique, relié aux communes du centre-ville, a connu un tel incident, selon Philippe Massart. Les feux de signalisation de Bruxelles-Ville (code postal 1000) ont d'ailleurs également connu une interruption.


Quelles conséquences chez le consommateur?

"Une nouvelle installation a lâché pour une raison encore inconnue", explique Axelle Pollet, porte-parole d'Elia. "Ce n'est en tout cas pas dû à une fausse manoeuvre ou à une intervention humaine, il s'agit d'un incident purement technique dont nous sommes en train d'étudier la cause". Le déclenchement d'une installation dans le poste 150.000 volts a provoqué une brève baisse de tension, qui peut donner un effet de coupure de courant. "Certains n'ont rien remarqué, d'autres ont dû faire face à des incidents divers. Cela dépend essentiellement des systèmes électriques de chaque bâtiment", explique la porte-parole de l'entreprise.

"Une telle baisse de tension peut provoquer chez les consommateurs qui en disposent le déclenchement automatique de systèmes de protection avec comme répercussion leur déconnexion du réseau électrique", précise un communiqué publié vers 13h sur le site d'Elia. Dans les entreprises clientes d'Elia et ne disposant pas d'un système de reconnexion automatique au réseau, une fois la tension rétablie, les machines doivent être ré-enclenchées manuellement au circuit électrique, ce qui constitue le principal effet secondaire d'un tel incident. Un incident d'ailleurs "assez rare", selon Axelle Pollet.

Le poste a immédiatement été isolé du réseau Elia, d'autres lignes compensant la baisse de tension, qui a duré une fraction de seconde. "Nous allons maintenant tout réétudier, de manière à déterminer la cause de l'incident", conclut la porte-parole d'Elia.