Communiquer en culotte courte, mode d'emploi

Communiquer avec son enfant: si le souhait est bel et bien là, dans la pratique, comment fait-on? Comment communiquer avec quelqu'un qui ne sait même pas prononcer un mot, et ce peu importe la langue?

Communiquer en culotte courte, mode d'emploi
©REPORTERS
Félix Dumont

S'il est connu que la communication parent-enfant est surtout et souvent compliquée à l'âge des premiers poils de barbe et autres témoignages physiques du passage à l'âge adulte, parler avec son nourrisson n'est certainement pas plus simple. Et pour cause, la communication avec nos petits bouts reste encore, à de nombreux niveaux, un mystère.

Tout d'abord, à partir de quand faut-il communiquer avec son bébé? Est-il réellement possible de dialoguer avec lui alors qu'il est encore reclus dans le ventre maternel? "Au niveau intra-utérin, il y a une possibilité de communiquer notamment par les mouvements , les massages et l'haptonomie" (méthode à la mode qui consiste à communiquer par le toucher) explique Françoise Ferain, psychologue."Rien n'est réellement prouvé au niveau de la communication entre la mère et le bébé, mais cela permet de créer, déjà, un début de relation."

"Dans le ventre c'est mystérieux. Difficile de dire si un bébé peut communiquer ou non, mais ce qui est sûr, c'est qu'il réagit: un bébé soumis au stress de la mère risque d'être un bébé stressé. A l'inverse, si on s'occupe de lui avec tendresse, qu'on lui fait des massages, qu'on lui fait écouter de la musique, cela favorisera une plus grande sérénité chez lui." rajoute Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre à l'UCL.

Et une fois ses petits pieds sur la terre ferme? Comment communiquer avec lui? "Les bébés communiquent énormément, par le regard, les gestes, leurs cris. Il y a énormément de langage non-verbal chez les tout petits" explique la psychologue Lucie Coppens. Si l'enfant ne parvient pas encore à formuler des mots, faut-il pour autant couper court tout débat avec lui? Quel parent peut prétendre n'avoir jamais parlé le "bébé", à grands coups de "ageugageugi" et autres "bibouraboubou", en dehors des considérations moralisatrices de l'un ou l'autre ami estimant que "ce n'est pas comme ça qu'on parle à un bébé"? D'ailleurs, est-ce vraiment néfaste? "Il y a des dizaines de manières de communiquer avec un bébé, et ce type de langage en fait partie" assure Françoise Ferain. "Bien sûr, il ne faut pas lui parler comme ça durant des mois" poursuit-elle. "Ce doit être une manière de l'interpeller pour pouvoir ensuite passer au vrai langage" renchérit Lucie Coppens.


Sans pression

Le vrai langage, lui, doit se pratiquer de manière détendue, sans pression. "Il est important de communiquer, mais de manière spontanée, cool. La bonne communication ne sera jamais une leçon de pédagogie." explique Jean-Yves Hayez. "Il y a des parents qui en font beaucoup trop. Comme on dit "l'excès nuit toujours au bien", et pratiquer une communication avec une idée de rendement derrière, c'est mauvais. Dire des mots compliqués à l'enfant, lui faire faire des calculs, etc… C'est contreproductif, le bébé va s'inquiéter car il ressent une pression. On lui demande une réciprocité dont il n'est pas capable." conclut-il. "C'est un accordage. Plus on communique avec lui, plus on parviendra à distinguer ses cris, ses pleurs, et décrypter ses différents désirs et peurs" poursuit Françoise Ferain.

"Il faut réaliser une communication ludique, spontanée, où on lui transmet des graines de mots, des idées, des émotions qu'on va planter dans des terres très fertiles puisque l'enfant est à cet âge très réceptif et s'il n'a pas peur de vous (parce qu'on ne parle pas pour lui faire la leçon), il le sera encore plus." reprend le pédopsychiatre de l'UCL. Il est également conseillé de donner des bains de parole à l'enfant, l'imprégner de la réalité dans laquelle il évolue, surtout que les plus petits accèdent rapidement au langage. "Il faut lui expliquer ce qu'il se passe autour de lui, et introduire des mots qui vont lui permettre de reconnaître ses sentiments et de mieux s'exprimer." développe Jean-Yves Hayez. Il rajoute par ailleurs que 'la bonne communication se fait aussi en jouant, en lui faisant des chatouilles, en le faisant rire." Enfin, une communication à ne pas négliger est celle que pratiquent les tout petits entre eux. "Ils aiment bien être avec les autres bébés car ils se reconnaissent dans ces autres eux, dans ces petits êtres similaires." Les bébés adorent parler entre eux, et Il n'y qu'à regarder la vidéo ci-dessous pour s'en rendre compte. 


Sur le même sujet