La Fef liée aux anti-impérialistes

L’organisation étudiante défile avec l’extrême gauche.

Frédéric Chardon
La Fef liée aux anti-impérialistes

La Fédération des étudiants francophones (Fef) avait déjà essuyé des critiques en raison de la présence en son sein de membres du Comac (mouvement des jeunes du PTB) et de leur tendance à tenter de prendre le contrôle de l’organisation.

A ce sujet, les liens entre le Comac et la FEF sont tels que les représentants des deux organisations ont défilé côte à côte (notre photo), drapeaux au vent, lors de la dernière édition du festival de la "World Federation of Democratic Youth" (WFDY) en Equateur, du 7 au 13 décembre. Il s’agit d’une organisation qui a pour objectif de rassembler la jeunesse radicale de gauche du monde dans le combat "anti-impérialiste". L’orientation politique est sans ambiguïté : la WFDY avait publié sur son site web un message de condoléances au peuple nord-coréen lors du décès de l’ancien dictateur Kim Jong Il, "grande perte dans le combat anti-impérialiste".

Qu’en pense Corinne Martin, la présidente de la Fef ? Elle n’était pas présente personnellement en Equateur, dit-elle. " Je n’ai pas de commentaires à faire sur l’hommage à Kim Jong Il. C’est la 3e fois que la Fef est présente aux événements de la WFDY. Pour nous, c’est l’occasion de rencontrer les jeunesses du monde entier. La Fef n’est pas membre de cette organisation, contrairement au Comac. "