La Belgique se dote d'une coordinatrice Ebola

Elle pilotera l'équipe de coordination Ebola au niveau scientifique et médical. Elle sera également responsable de la gestion générale et coordonnera le flux d'information vers les professionnels et le grand public.

La Belgique se dote d'une coordinatrice Ebola
©Belga
Belga

a ministre de la Santé publique Maggie De Block a désigné vendredi le docteur Erika Vlieghe coordinatrice nationale Ebola. Le docteur Vlieghe dirige le département des maladies tropicales de l'hôpital universitaire d'Anvers. Le docteur Daniel Reynders, chef de service Relations internationales et Urgences sanitaires du SPF Santé publique, a été nomme comme coordinateur-adjoint. "Le risque d'une épidémie en Belgique est très faible. Mais nous devons nous tenir prêts à faire face à des cas d'infection et prodiguer des soins adaptés", a indiqué Mme De Block. "La coordination entre les autorités, des entreprises telles que Brussels Airlines et d'autres pays sera désormais centralisée."

Le dr Vlieghe aura pour rôle de conseiller la ministre de la Santé publique en tant que coordinatrice Ebola. Elle pilotera l'équipe de coordination Ebola au niveau scientifique et médical. Elle sera également responsable de la gestion générale et coordonnera le flux d'information vers les professionnels et le grand public: "notre but est de communiquer de façon transparente avec le public mais aussi les établissements tels que les aéroports", souligne le dr Vlieghe.

"Les procédures existantes vont également être améliorées", a annoncé la coordinatrice nationale Ebola. Le screening des passagers pourrait notamment être mis en place dans les aéroports belges dans le cadre de ces nouvelles adaptations. "Nous allons rapidement mettre au point des mesures plus concrètes. Les manuels ne suffisent pas. Il faut informer davantage le public ainsi que les professionnels de la santé", conclut dr Vlieghe.

Spécialiste en maladies infectieuses, Erika Vlieghe travaille pour l'Institut de Médecine Tropicale à Anvers et à l'hôpital universitaire d'Anvers où elle traite des patients, donne des formations et fait de la recherche clinique. Elle est membre du Conseil Supérieur de la Santé, concernant Ebola, indique le communiqué du SPF Santé publique.

Le docteur Daniel Reynders est spécialisé en santé publique et médecine tropicale. Il représente la Belgique auprès de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et des institutions européennes. Il a une grande expérience des crises sanitaires internationales, selon le communiqué.

Sur le même sujet