Crash de Gelbressée: les proches des victimes face à la "lourdeur administrative"

Olivier Lalmand, le frère du pilote de l'avion Pilatus PC-6 qui s'était écrasé à Gelbressée le 19 octobre 2013, provoquant la mort de dix parachutistes et du pilote, a introduit une demande écrite afin d'avoir accès au dossier de l'enquête, estimant être à nouveau "face à la lourdeur administrative".

BELGA
Crash de Gelbressée: les proches des victimes face à la "lourdeur administrative"
©BELGA

Olivier Lalmand, le frère du pilote de l'avion Pilatus PC-6 qui s'était écrasé à Gelbressée le 19 octobre 2013, provoquant la mort de dix parachutistes et du pilote, a introduit une demande écrite afin d'avoir accès au dossier de l'enquête, a-t-il annoncé vendredi à l'agence Belga, soulignant ce "pas de plus" effectué tout en regrettant d'être "de nouveau face à la lourdeur administrative". "Nous devons suivre la procédure en vigueur, comme l'a indiqué le procureur. Nous pensions que ce serait une procédure un peu particulière car nous voulions simplement le rapport. Mais ici, nous aurons accès à tout le dossier", a-t-il expliqué.

La juge d'instruction a un délai d'un mois pour répondre à cette demande et les familles constituées parties civiles auront ensuite un délai de 48 heures pour consulter le dossier, ajoute Olivier Lalmand.

Le rapport d'expertise judiciaire sur les circonstances de l'accident a été remis lundi soir à la justice et a été formellement ajouté au dossier d'instruction mercredi, avait révélé mardi Vincent Macq, le procureur du roi de Namur.Les familles des victimes, constituées parties civiles, devraient avoir accès au dossier dans les semaines à venir. "Chacun se fera son point de vue et je suppose que des devoirs complémentaires seront demandés", avait commenté le procureur.

Vincent Macq a annoncé qu'il ne communiquerait pas sur le contenu du rapport d'expertise, préférant en réserver la primeur aux premiers concernés. Un expert en aéronautique avait été requis par le parquet de Namur après l'accident pour réaliser ce rapport.