A Molenbeek, Schepmans tremble pour sa majorité

Le député Zahoor Manzoor a quitté le MR pour rejoindre le PS. Si sa soeur suivait la même voie, ce serait un coup dur pour la bourgmestre MR Françoise Schepmans.

La rédaction
A Molenbeek, Schepmans tremble pour sa majorité
©Belga

Le député régional d’origine pakistanaise Zahoor Manzoor a annoncé ce jeudi au quotidien "La Capitale" qu’il quittait les rangs du MR au Parlement bruxellois pour rejoindre ceux du Parti socialiste. Si sa soeur suivant la même voie, ce serait un coup dur pour la bourgmestre MR Françoise Schepmans.

Zahoor Manzoor, le candidat qui devait incarner l’ouverture à la diversité du MR, ne se retrouve plus dans les mesures "antisociales" appuyées par le MR au gouvernement fédéral. M. Manzoor, médecin à Molenbeek, ajoute que les polémiques nées des différentes déclarations des ministres N-VA Jan Jambon et Theo Franken ont terminé de le convaincre. Le PS s’est naturellement réjoui de ce 22e siège parlementaire tombé de nulle part alors que le MR redoublait d’efforts pour récupérer son député. Certaines sources allant jusqu’à évoquer un contact pris avec l’ambassadeur du Pakistan afin que ce dernier le fasse changer d’avis.

Ce départ fait trembler la majorité à Molenbeek étant donné que la soeur du député envolé siège au sein du groupe MR au conseil communal de Molenbeek. Les libéraux craignent donc bien naturellement que Shazia Manzoor ne suive le chemin de son frère et vienne gonfler les rangs de l’opposition. La majorité communale à Molenbeek (MR, Ecolo, CDH) est de plus en plus fragile.

Depuis que le chef de groupe CDH a quitté son parti, Françoise Schepmans n’a plus que deux sièges de mieux que ses adversaires, socialistes notamment. Hier, la bourgmestre MR assurait que sa conseillère communale continue de la soutenir. Rappelons que le mayorat de Molenbeek, ravi à Philippe Moureaux en 2012, constitue une victoire symbolique importante pour le MR à Bruxelles.