Alain Courtois se paie le bel Armand

La sortie d'Armand De Decker (Invité du samedi ede LaLibre.be) n’a pas été du goût du premier échevin libéral de Bruxelles, le très sportif Alain Courtois. Celui-ci a déclaré être solidaire avec M. Mayeur et se réjouir du succès remporté par le feu d’artifice place de Brouckère.

Alain Courtois se paie le bel Armand
©Photo news
La rédaction

Sur le site de LaLibre.be et dans La Libre de ces 3 et 4 janvier, le bourgmestre MR d’Uccle Armand De Decker s’en est pris au bourgmestre PS de Bruxelles-Ville Yvan Mayeur, traité notamment de despote pour avoir refusé au ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) la possibilité de passer le réveillon de Noël avec la police de sa zone. Il l’avait aussi critiqué pour avoir organisé le feu d’artifice du passage à l’an neuf sur la place de Brouckère, contre l’avis des pompiers. M. De Decker avait invité le MR bruxellois à calmer les impulsions d’Yvan Mayeur. 

La sortie du bel Armand n’a pas été du goût du premier échevin libéral de Bruxelles, le très sportif Alain Courtois. A Sud Presse, celui-ci a déclaré être solidaire avec M. Mayeur et se réjouir du succès remporté par le feu d’artifice place de Brouckère. Quant aux côtés despotiques du bourgmestre, M. Courtois a eu ce commentaire : "C’est peut-être comme ça vu d’Uccle mais notre majorité fonctionne bien." L’échevin dira quand même, "entre quatre yeux" , à M. Mayeur ce qu’il pense de l’interdiction faite à M. Jambon d’aller dire bonjour aux policiers.

Sur le même sujet