Le comité fédéral de la FGTB évalue l'état des négociations au sein du Groupe des 10

Plus de 200 membres du comité fédéral de la FGTB ont entamé vendredi après 11h30, au siège de la CGSP, une évaluation de l'état des négociations menées depuis plusieurs semaines par les partenaires sociaux au sein du Groupe des 10.

Belga
Le comité fédéral de la FGTB évalue l'état des négociations au sein du Groupe des 10
©Belga

Plus de 200 membres du comité fédéral de la FGTB ont entamé vendredi après 11h30, au siège de la CGSP, une évaluation de l'état des négociations menées depuis plusieurs semaines par les partenaires sociaux au sein du Groupe des 10, a constaté l'agence Belga. Le comité fédéral se réunit après un bureau fédéral du syndicat socialiste et au lendemain d'une énième réunion du Groupe des 10.

Les partenaires sociaux négocient depuis deux semaines une éventuelle marge salariale, la répartition de l'enveloppe bien-être et la mise en oeuvre du "mini-compromis" conclu mi-décembre sur les mesures de fins de carrière et l'harmonisation des statuts ouvrier-employé.

On sait que la question du saut d'index, rejetée par les syndicats, mais qui figure dans l'accord de gouvernement, représente l'un des noeuds de la discussion.

Le comité fédéral de la FGTB doit faire une évaluation de l'état des négociations et, en fonction de celle-ci, déterminera la suite de son positionnement. Il peut accorder un autre mandat aux représentants de la FGTB au sein du Groupe des 10 ou rejeter ce qui est sur la table et envisager, le cas échéant, un nouveau plan d'actions.

Le scénario de marge salariale évoqué ces derniers jours -0,5% au niveau du brut et 0,3% d'augmentation de la rémunération nette- n'est "pas suffisant", a laissé entendre vendredi matin le secrétaire général de la FGTB, Marc Goblet, sur les ondes de la RTBF.

Dans un tweet publié fin de matinée, Paul Lootens, le président de la Centrale générale de la FGTB a qualifié de "peanuts", au regard du saut d'index (2%), le montant de 0,8% évoqué pour la marge salariale.

Le Groupe des 10 doit se réunir à nouveau ce vendredi à 14h, au siège de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), avant de rencontrer le gouvernement fédéral à 16h pour lui faire état du résultat des négociations.