Remplacement des F-16 : l'armée attend le "plan stratégique" et l'aval du gouvernement pour lancer le programme

Selon le porte-parole du ministre, Tony Langone, les grandes lignes du "plan Vandeput" devraient être connues aux environs de Pâques.

Belga
Remplacement des F-16 : l'armée attend le "plan stratégique" et l'aval du gouvernement pour lancer le programme
©Belga

L'état-major de l'armée attend l'approbation du futur "plan stratégique à dix ans" du ministre de la Défense, Steven Vandeput, "vers Pâques", et une décision formelle du gouvernement de lancer le programme d'achat de nouveaux avions de combat pour entamer la phase formelle de négociations avec les cinq agences gouvernementales susceptibles de fournir un successeur aux F-16 vieillissants, ont indiqué vendredi deux responsables du projet. La note de M. Vandeput (N-VA) devra notamment définir le "niveau d'ambition" des forces armées belges du futur et donc trancher sur le maintien d'une capacité de chasseurs-bombardiers et sur les tâches qui leur seront assignées, éventuellement "expéditionnaires" à l'image des missions menées en Libye, en Afghanistan et désormais en Irak, ont expliqué à quelques journalistes le colonel aviateur Harold Van Pee et son adjoint, le lieutenant-colonel Steven Lauwereys.

Selon le porte-parole du ministre, Tony Langone, les grandes lignes du "plan Vandeput" devraient être connues aux environs de Pâques.

Ce n'est qu'ensuite que le gouvernement fédéral devra prendre la décision formelle de lancer le programme d'achat, après la phase de "prospection du marché" entamée en juin dernier par l'envoi d'une demande d'informations non contraignante baptisée "Preparation Survey" à cinq agences étatiques: le Joint Program Office (JPO), qui pilote le programme de chasseur F-35 Lightning II du groupe Lockheed Martin, le US Navy PMA 265 pour le F/A-18E/F Super Hornet de Boeing, la Direction générale de l'Armement (DGA) du ministère français de la Défense pour le Rafale de l'avionneur français Dassault, la Swedish Defence and Security Export Agency (FXM) pour le JAS-39 Gripen de Saab et le UK Trade and Investment Defence and Security Organisation (UKTI DSO) du ministère britannique de la Défense pour l'Eurofighter du groupe Airbus.