Bart De Wever et le roi Philippe menacés par le groupe Etat islamique

La rédaction du quotidien Het Laatste Nieuws a reçu une lettre anonyme de menaces rappelant qu'aux yeux de l'organisation Etat islamique (EI), notre pays est la cible d'"attentats à la voiture piégée et aux explosifs".

BELGA
Bart De Wever et le roi Philippe menacés par le groupe Etat islamique
©Photonews

La rédaction du quotidien Het Laatste Nieuws a reçu une lettre anonyme de menaces rappelant qu'aux yeux de l'organisation Etat islamique (EI), notre pays est la cible d'"attentats à la voiture piégée et aux explosifs". La lettre, tapée à la machine, est arrivée par voie postale mardi. Rédigée en français, le courrier témoigne, selon des spécialistes, d'"une logique de l'EI certaine".

Le(s) auteur(s) s'adresse à la population belge, à Bart De Wever et au roi Philippe. La lettre renvoie également à une vidéo diffusée sur internet la semaine passée par l'EI et dans laquelle notre pays, la France et les Etats-Unis sont menacés.

"Ce qui s'est passé en France va se répéter en Belgique", promet l'auteur du courrier. Que ce soit dans les grandes villes ou à la campagne. "L'EI va conquérir l'Europe depuis la Belgique", ajoute-t-il. "Car vous tenez un procès contre Sharia4Belgium et retenez plusieurs de nos frères prisonniers."

La lettre a été saisie par la police.