Juge d'instruction: métier à hauts risques, très puissant mais très seul

Les affaires Kubla et Tecteo ont remis en lumière le travail difficile de juge d'instruction. Un magistrat dont l'indépendance est louée par les uns, mais dont le pouvoir, très large, est critiqué par les autres. Éclairage.

J.-C.M. et J. La.
Juge d'instruction: métier à hauts risques, très puissant mais très seul
©Montage DR
La récente décision prise par le juge d’instruction liégeois Philippe Richard de se "déporter" dans l’affaire concernant le bourgmestre d’Ans et directeur général du groupe Tecteo, Stéphane Moreau, montre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité