La FGTB fêtera son 1er mai sous le soleil de Fidel Castro

Une soixantaine de délégués la FGTB Metallos abandonnent la grisaille belge pour le soleil cubain, le jour de la fête du travail. Un secret mal gardé au sujet duquel la FGTB ne désire pas s'exprimer.

rédaction en ligne
La FGTB fêtera son 1er mai sous le soleil de Fidel Castro
©montage llb

Ce premier mai, une soixantaine de délégués la FGTB Metallos abandonnent la grisaille belge pour le soleil cubain. Partie ce lundi, la délégation rencontrera ses homologues cubains pour entonner entre socialistes L'Internationale, le poing levé. 
Ils auront notamment l'occasion de visiter une usine de cigares, spécialité made in Cuba. Mais attention, les consignes sont strictes: pas d'objets de valeur, pas de visite chez les prostituées, et interdiction de parler politique. 
Interdiction de parler tout court, en fait. L'Avenir, qui rapportait l'info ce mercredi, n'a eu d'explications sur les tenants et les aboutissants de ce voyage ni auprès de la FGTB wallonne, ni à la FGTB liégeoise, ni à la FGTB générale. RTL-TVi s'est heurté au même mur de silence. 
Seul contact ayant accepté de confirmer l'existence du voyage: la Centrale métallo carolo. Une confirmation, mais rien de plus. Justification de ce mutisme: on ne communique pas sans l'aval des responsables cubains.