En Belgique, le Maroc perd de son influence

Après l'affaire Özdemir, les liens entre le Maroc et sa diaspora ont également été remis en question. Derrière cette interrogation, se cachent en effet des enjeux financiers. Mais les Belgo-Marocains semblent peu s'en soucier. Dossier.

En Belgique, le Maroc perd de son influence
©REPORTERS
Bosco d'Otreppe
La question est lourde de préjugés. Les Belgo-Marocains seraient-ils victimes ou complices d’une double nationalité, d’une double appartenance ou pire, d’une double allégeance...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet