La crise des migrants rend la N-VA nerveuse

La hausse du nombre de réfugiés met sous pression le parti nationaliste flamand. Les propos de Bart De Wever ont provoqué un vif émoi.

- Voorstelling van de commandowagen, het nieuwe paradepaardje van de lokale politie van Antwerpen - Présentation du véhicule de commandement de la police d'Anvers * burgemeester / le bourgmestre Bart De Wever 27/8/2015 pict. by Didier Lebrun © Photo News
- Voorstelling van de commandowagen, het nieuwe paradepaardje van de lokale politie van Antwerpen - Présentation du véhicule de commandement de la police d'Anvers * burgemeester / le bourgmestre Bart De Wever 27/8/2015 pict. by Didier Lebrun © Photo News ©Photo News
François Brabant
Bart De Wever est coutumier du procédé. Le président de la N-VA lance une déclaration ambiguë, aux relents provocateurs, pour soigner son style anti-establishment, une posture qui a fait son succès. Puis il feint de minimiser une tempête médiatique qu’il...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet