Onkelinx répond à De Croo: "Veut-il qu'on charge les réfugiés avec des camions à pompe?"

La présidente du PS bruxellois, Laurette Onkelinx, se dit "très choquée" par les propos d'Alexander De Croo, qui demande aux autorités bruxelloises d'évacuer le camp Maximilien.

Onkelinx répond à De Croo: "Veut-il qu'on charge les réfugiés avec des camions à pompe?"
©Photonews
Belga

La présidente du PS bruxellois, Laurette Onkelinx, se dit "très choquée" par les propos, rapportés samedi dans Le Soir, d'Alexander De Croo, qui demande aux autorités bruxelloises d'évacuer le camp Maximilien. "Que veut Monsieur De Croo? Qu'on charge les réfugiés avec des camions à pompe? C'est cela pour lui un traitement digne des réfugiés? C'est cela l'image qu'il veut pour la Ville de Bruxelles?", s'interroge Mme Onkelinx dans un communiqué. La situation est "indigne". Le gouvernement fédéral "doit organiser autrement l'accueil des réfugiés en attente d'enregistrement. Il leur faut un lieu ouvert 24h/24, équipé de sanitaires adaptés, et une organisation qui leur permette, à partir du centre, d'avoir un accès direct à l'enregistrement".

Alexander De Croo, vice-Premier ministre Open Vld, demande de son côté à la Ville de Bruxelles de prendre ses responsabilités et d'évacuer le parc Maximilien, où se trouvent actuellement des réfugiés. "Si j'étais bourgmestre, je ne tolérerais jamais que, dans ma commune, s'il y a une alternative, un espace public, un parc public, soit ainsi occupé, avec ce qui est à la fois un camping, un marché, presque un festival de musique", souligne-t-il notamment.


Une évacuation progressive se prépare

Les travaux vont se poursuivre ce week-end et les jours qui viennent pour optimaliser l'accueil des demandeurs d'asile au WTC III, a-t-on appris samedi à l'issue d'un entretien entre le premier ministre, Charles Michel, et le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur. L'objectif est de permettre une "évacuation progressive et organisée" du parc Maximilien où séjournent les demandeurs en attente d'un enregistrement à l'Office des étrangers. Les travaux associeront la Ville de Bruxelles, le cabinet du premier ministre, celui du secrétaire d'Etat à l'Asile, Theo Francken, et les différents opérateurs (Fedasil, Croix Rouge, etc.). Une cellule opérationnelle sera mise en place afin d'optimaliser l'accueil dans le WTC III, immeuble de bureaux situé en face de l'Office des étrangers, dans le quartier nord de Bruxelles. Il s'agira d'améliorer les conditions sanitaires, de mieux organiser et contrôler l'accès au bâtiment et de favoriser une certaine intimité des familles.

Un accueil 24h/24 n'est pas exclu, a-t-on précisé. Il dépendra de la demande que formulera la Croix Rouge.