La capacité de traitement des demandes d'asile pour la semaine déjà atteinte

Lundi, ce sont plus de 500 demandeurs d'asile qui se sont présentés à l'Office.

La capacité de traitement des demandes d'asile pour la semaine déjà atteinte
©Photo News
BELGA

L'Office des Etrangers a dû refuser 188 demandeurs d'asile mardi. Il leur a été demandé de revenir les 25 et 28 septembre prochains, ce qui signifie que la capacité de traitement des demandes pour la semaine est déjà atteinte, indique mardi sa porte-parole Dominique Ernould. Des 188 demandeurs d'asile qui n'ont pas être reçus mardi à l'Office des Etrangers, 100 seront à nouveaux convoqués le 25 septembre et 88 le 28 septembre. "Ce matin, un peu moins de personnes qu'à l'accoutumée ont été reçues car nous attendions un bus de 20 demandeurs d'asile provenant d'Allemagne, et qui se sont présentés aujourd'hui dans nos bureaux, en vertu de l'engagement du Premier ministre Charles Michel à accueillir en Belgique 250 demandeurs d'asile se trouvant sur le territoire allemand. La semaine dernière, nous avons déjà reçus 39", a précisé Dominique Ernould.

L'Office des Etrangers traite 250 demandes par jour, un chiffre qui correspond à la capacité maximale de sa salle d'attente limitée à 250 places.

Lundi, ce sont plus de 500 demandeurs d'asile qui se sont présentés à l'Office. "Il y a toujours un pic de demande le lundi en raison du week-end. Cent personnes seront à nouveau convoquées le 18 septembre, 100 le 21, 100 le 22, 100 le 23 et 100 le 24. Nous tentons de ne pas dépasser les 150 'reconvocations' par jour", a ajouté la porte-parole, qui fait état d'une situation d'engorgement record.

Par ailleurs, l'espace libéré dans le bâtiment WTC III à Bruxelles pour les demandeurs d'asile est à présent accessible 24h/24, comme l'avait demandé Charles Michel lundi, annonce la Croix-Rouge mardi soir. Cette ouverture permanente a imposé des aménagements afin de rendre plus confortables les lieux, qui permettent désormais d'héberger 300 personnes et non plus 500.

Réunion extraordinaire des ministres européens de l'Intérieur le 22 septembre

Les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne se retrouveront mardi 22 septembre à Bruxelles pour une nouvelle réunion extraordinaire, afin de tenter de se mettre d'accord sur la répartition de 120.000 migrants, a indiqué mardi la présidence luxembourgeoise de l'Union. 

"A cette occasion, la présidence luxembourgeoise souhaite faire adopter une décision sur un mécanisme provisoire qui prévoit la relocalisation de 120.000 personnes en besoin de protection internationale", a indiqué le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn dans un communiqué. Au terme d'une réunion extraordinaire lundi à Bruxelles, les 28 Etats membres n'ont pas réussi à s'entendre sur un tel mécanisme.

Sur le même sujet