"La fin de la Cour d’assises? Inconstitutionnel, inacceptable et dangereux!"

Selon Benoît Frydman, Professeur de Droit à l’ULB et Président du Centre Perelman de Philosophie du Droit, "le projet du ministre de la Justice est clairement dirigé par une hostilité envers la Cour d’assises". Quelles sont les conséquences de la fin du jury populaire? Est-ce une réelle source d'économies pour l'Etat? Pourquoi cette loi serait-elle anticonstitutionnelle? Benoît Frydman est l’Invité du samedi de LaLibre.be.

placeholder
© Christophe Bortels
Dorian de Meeûs
Selon Benoît Frydman, Professeur de Droit à l’ULB et Président du Centre Perelman de Philosophie du Droit, "le projet du ministre de la Justice est clairement dirigé par une hostilité envers la Cour d’assises". Quelles...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet