Attentat de Paris : Cinq perquisitions en Région bruxelloise, deux personnes emmenées pour audition

Cinq perquisitions ont été exécutées ce mercredi matin en Région bruxelloise, dans le cadre de l’enquête du parquet fédéral liée à la fuite de Mohamed Abrini et d'Ahmed Dahmani, actuellement en détention en Turquie.

Rédaction web (avec Belga)
molenbeek
©Photo News

Cinq perquisitions ont été exécutées ce mercredi matin en Région bruxelloise, dans le cadre de l’enquête du parquet fédéral liée à la fuite de Mohamed Abrini et d'Ahmed Dahmani, actuellement en détention en Turquie.

En ce qui concerne Mohamed Abrini, trois perquisitions ont été exécutées à Molenbeek et une à Saint-Josse, indique le parquet. Une cinquième perquisition a été exécutée à Molenbeek en lien avec Ahmed Dahmani. Deux personnes ont été emmenées pour audition.

Le parquet précise que les perquisitions se sont déroulées sans incident particulier.

"En ce qui concerne les objets emportés et l’identité des personnes interpellées, nous ne pouvons pas donner d’information à l’heure actuelle", précise le parquet.

Mohamed B. gardé en détention

Dans le cadre de l'enquête relative aux attentats de Paris, la chambre du conseil de Bruxelles a prolongé mercredi d'un mois la détention de Mohamed B. L'homme avait été privé de liberté le 26 novembre et placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction le 27 novembre pour assassinats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste. S'il fait appel de cette décision, il comparaîtra devant la Cour d'appel dans les quinze jours, précise le paquet fédéral. Mohammed B. est le sixième suspect placé sous mandat dans le cadre du volet belge de l'enquête sur les attentats de Paris. L'homme avait été interpellé jeudi dernier à Bruxelles, alors que son père et son frère avaient été appréhendés lors de perquisitions menées le même jour à Verviers. Ces deux derniers ont été relaxés.

Pour rappel, trois perquisitions ont eu lieu jeudi dernier: l'une à Auvelais, une section de la commune de Sambreville, et les deux autres à Verviers. L'une de ces perquisitions s'est déroulée chez les parents de Mohammed B., homme recherché par la justice. Ce dernier a été appréhendé le même jour à Bruxelles et placé sous mandat d'arrêt le lendemain, tandis que son père et son frère, interpellés à Verviers, ont été relaxés.

Le suspect a été inculpé de participation aux activités d'un groupe terroriste et d'assassinats terroristes.