Yvan Mayeur : "Fermer les écoles relevait du délire"

Yvan Mayeur réclame plus de concertation avec le fédéral quant à la gestion concrète de la menace. Il tacle Charles Michel quant à la fermeture des centres commerciaux et fustige l’attitude de Joëlle Milquet. Le bourgmestre de Bruxelles estime que la séparation de la religion et de l’Etat est insuffisante en Belgique. Entretien.

Mathieu Colleyn
Yvan Mayeur, Bourgmestre de Bruxelles
Yvan Mayeur, Bourgmestre de Bruxelles ©Christophe Bortels
Yvan Mayeur réclame plus de concertation avec le fédéral quant à la gestion concrète de la menace. Il tacle Charles Michel quant à la fermeture des centres commerciaux...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité