Et maintenant, que va-t-il se passer pour Salah Abdeslam?

A peine arrêté, des questions se posent concernant l'homme le plus recherché d'Europe. Qui va le juger?

Et maintenant, que va-t-il se passer pour Salah Abdeslam?
©AP
J.-C.M.

Que va-t-il se passer pour Salah Abdeslam ? Qui va le juger ? Probablement la France.

Dès vendredi soir, des voix françaises, émanant des proches de victimes des attentats de Paris, se sont élevées pour que les autorités judiciaires belges livrent, sur la base du mandat d’arrêt européen, le djihadiste (de nationalité française, rappelons-le) à leurs homologues français. Ce fut aussi le sens de l’intervention du président de la République, François Hollande, présent à Bruxelles vendredi, lequel a invité la Belgique à extrader "le plus rapidement possible" Salah Abdeslam.

Un peu de temps

Comme nous l’expliquait, vendredi soir, Me Denis Bosquet, ce scénario est très probable mais "l’extradition" (qui n’en est plus vraiment une) n’aura peut-être pas lieu avant quelques semaines.

En effet, il est très probable que la justice belge demande aux autorités françaises de pouvoir garder Salah Abdeslam sous sa coupe un certain temps, histoire de l’interroger sur sa cavale, sur les réseaux qui l’ont aidé à se cacher et sur une série d’éléments qui pourraient, éventuellement, aider les enquêteurs belges à démanteler d’autres filières.

Ce n’est qu’ensuite que l’intéressé serait confié aux Français qui auront à le juger pour les actes qu’il a commis sur leur territoire. Si Abdeslam accepte de leur être confié, la chose pourra se faire en quelques heures. S’il refuse, il faudra passer par une procédure qui pourrait durer quelques semaines mais rien ne devrait s’opposer à ce qu’il prenne la direction de Paris.


Sur le même sujet