Deux tiers des pharmaciens victimes d'agression

Face à la violence, la profession s’organise pour assurer sa sécurité.

Sarah Freres
Deux tiers des pharmaciens victimes d'agression
Face à la violence, la profession s’organise pour assurer sa sécurité.

Selon une enquête menée par l’Association pharmaceutique belge (APB) en 2015 auprès de 677 pharmaciens en Belgique, 66 % ont déjà été victimes d’un

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité