Les jeunes chrétiens veulent inviter le Pape en Belgique

Quinze cents jeunes rejoindront la Pologne fin juillet pour les JMJ.

Christian Laporte
Rio de Janeiro, 25/07/2013. The welcoming Ceremony for Pope Francis gathers thousands of young emotioned from all over the world, today in Copacabana. Photo: Juliana Spinola Reporters / NewsPictures
Rio de Janeiro, 25/07/2013. The welcoming Ceremony for Pope Francis gathers thousands of young emotioned from all over the world, today in Copacabana. Photo: Juliana Spinola Reporters / NewsPictures ©Reporters / NewsPictures

Fin juillet, la jeunesse catholique mondiale - mais pas exclusivement car le rendez-vous est ouvert à tous les jeunes de bonne volonté - se retrouvera autour du pape François à Cracovie pour les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ). Lancées au début de son pontificat au milieu des années 1980 par le pape Jean-Paul II lors de deux rencontres successives à Rome qui s’étaient avérées très positives, les JMJ se sont largement internationalisées depuis lors. Après un passage par l’Amérique latine et le Brésil en 2013, elles reviennent en Europe et en Pologne où elles avaient déjà fait escale en 1991 sur le site marial de Czestochowa.

Les communautés en force

Du côté belge, on peut s’inscrire jusqu’à ce 30 juin pour bénéficier de conditions avantageuses pour rejoindre les 1 500 jeunes qui ont déjà confirmé leur venue. A savoir 400 francophones, 300 néerlandophones et quelque 800 autres jeunes qui se rendront en terre polonaise avec les délégations de communautés ou de mouvements chrétiens.

Le moins qu’on puisse écrire est que la délégation belge est gonflée à bloc comme on a pu s’en rendre compte lors d’un point de presse jeudi à l’ambassade de Pologne. C’est que les participants aux JMJ nourrissent le secret espoir de pouvoir convaincre le pape François de venir en Belgique dans un laps de temps pas trop éloigné. Une première délégation a même déjà préparé le terrain mais les jeunes Belges espèrent évidemment frapper positivement l’esprit du Pape sur place. Cela dit, les JMJ se déroulent certes du 26 au 31 juillet prochain en Pologne mais elles démarreront déjà en Belgique dès ce 10 juillet : si le grand rassemblement de départ vers Cracovie est prévu à Battice le 16 juillet, les jeunes progresseront jusque là à partir de Fleurus, Wavre, Namur, Arlon et Embourg. L’occasion de s’immerger dans les paroisses et de vivre sa foi "sur le terrain".

Le 13 juillet, ils auront été rejoints par les jeunes de l’archidiocèse de Cambrai qui présenteront une pièce sur Jean-Paul II.

L’esprit des JMJ aussi dans les camps d’été

Par ailleurs, comme l’a expliqué la coordinatrice Claire Jonard, diverses animations autour des JMJ sont préparées dans le cadre des camps d’été des mouvements de jeunesse. "Une autre manière de vivre l’événement en communion avec Cracovie." Démarrera ensuite l’immersion dans les paroisses polonaises dans le diocèse de Lublin qui compte une importante université catholique où enseigna Jean-Paul II et qui a des liens très étroits avec l’Université de Louvain.

Enfin, aura lieu la montée vers Cracovie et les rencontres avec le Pape après un grand rassemblement de tous les pèlerins belges le 26 juillet. La délégation belge sera épaulée par six évêques : NNSS De Kesel, Kockerols, Hudsyn, Deville, Van Looy et Hoogmartens.

Renseignements : www.jmj.be.