"La réponse politique au terrorisme est très peu lisible"

Les crises s’accélèrent. Assiste-t-on à la fin d’une époque ? Le philosophe Jean-Yves Pranchère tempère. Il se félicite du calme de la population belge qui ne cède pas à la violence. Il loue également la qualité du débat public en Belgique, plus rigoureux, selon lui, que le débat français. Entretien.

Bosco d’Otreppe
Security measures pictured during Belgian National Day, in Brussels, Thursday 21 July 2016. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK
Security measures pictured during Belgian National Day, in Brussels, Thursday 21 July 2016. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK ©BELGA
Comment comprendre cet été si particulier qui semble s’enfoncer dans tant de crises, tout autant que dans la violence terroriste la plus froide ? Alors que la géopolitique internationale...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité