Parcours de réfugiés (6/6) : Basman, infirmier irakien, reprend ses études à zéro

Basman, 46 ans, travaillait à l’hôpital Ibn Sina de Mossoul avant d’arriver en Belgique. Récit.

Louise Vanderkelen
Basman, refugie irakien, tient son diplome d'infirmier en neuro-chirurgie
Basman, refugie irakien, tient son diplome d'infirmier en neuro-chirurgie ©Alexis Haulot
Basman s’installe à la table d’un espace de co-working situé en face du Petit-Château, à Molenbeek, tout près du Canal. Il a emmené avec lui, dans un sac à dos, des fardes où sont rangés avec rigueur des documents...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité