Le fils de l'imam de Dison placé en IPPJ pour une durée de 3 mois

Interpellé une première fois dimanche en compagnie de son père et de sa mère dans le cadre d'un dossier bruxellois, il avait été remis en liberté avant d'être interpellé une nouvelle fois lundi après-midi dans le cadre du dossier relatif à la vidéo tournée au centre de Verviers.

Belga

Le fils de l'imam Shayh Alami, qui est apparu dans une vidéo tournée au centre de Verviers et qui lançait un appel au meurtre de chrétiens, a été placé en IPPJ (institution publique de protection de la jeunesse) pour une durée de trois mois, a indiqué mardi le parquet de Liège. 

Selon la RTBF, le jeune homme a rejoint l'institution de Braine-le-Château, en régime éducatif fermé.

Interpellé une première fois dimanche en compagnie de son père et de sa mère dans le cadre d'un dossier bruxellois, il avait été remis en liberté avant d'être interpellé une nouvelle fois lundi après-midi dans le cadre du dossier relatif à la vidéo tournée au centre de Verviers.



Sur le même sujet