Les dépenses de sécurité sociale augmentent de 2,1 milliards

Pour mi-octobre, le fédéral doit trouver 4,2 milliards afin de boucler ses budgets 2016 et 2017. Toutes les économies et les nouvelles sont bonnes à prendre.

Frédéric Chardon
Les dépenses de sécurité sociale augmentent de 2,1 milliards
©DR

Pour mi-octobre, le fédéral doit trouver 4,2 milliards afin de boucler ses budgets 2016 et 2017. Toutes les économies et les nouvelles sont bonnes à prendre. Les quatre partis qui composent la majorité ont établi un large catalogue de mesures destinées à équilibrer les comptes. Reste désormais à trancher politiquement parmi toutes ces idées en vrac pour remplir le trou budgétaire du gouvernement Michel.

Et voilà une information qui intéressera certainement les négociateurs de la "suédoise" : selon le dernier rapport confidentiel du comité de gestion de la Sécurité sociale (qui s'est réuni cette après-midi), les dépenses en matière de sécurité sociale sont en forte augmentation. Pour la période 2015-2017, selon les projections, les allocations sociales augmentent de 2,1 milliards d'euros . En trois ans, les dépenses passent donc de 39,2 milliards (en 2015) à 41,3 milliards de dépenses (en 2017). L'augmentation est de 5,4%.

Allocations d'invalidité et pensions

Ce dérapage s'explique en particulier par une forte augmentation des allocations d'invalidité (828 millions en plus de 2015 à 2017, soit +17,7%). De même, les pensions coûtent également de plus en plus cher aux caisses fédérales : + 7,6% pour la même période (+1,75 milliard).

Sans vouloir jouer aux devins, il est fort possible que ces mauvais résultats renforcent au sein du gouvernement la thèse de ceux qui réclament des économies structurelles dans le budget de la Sécurité sociale…