Ceta: "La Commission a commis des erreurs remarquables"

Et si, plus encore que politique, les obstacles qui encombrent la route à l’approbation du Ceta étaient de nature juridique ? C’est l’avis de Nicolas de Sadeleer, professeur ordinaire à l'Université Saint-Louis de Bruxelles, chaire Jean Monnet. Il envisage trois pistes qui pourraient débloquer la situation… à moyen ou long terme.

Olivier Le Bussy
Ceta: "La Commission a commis des erreurs remarquables"
©AFP
Et si, plus encore que politique, les obstacles qui encombrent la route à l’approbation de l’Accord économique et commercial global (Ceta) conclu entre l’Union européenne et le Canada étaient de nature juridique...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité